Archives mensuelles : avril 2016

Par la rivière

Je suis né dans un tout petit village.
Bien à l’abri dans un vallon, entouré de hautes montagnes et de forêts épaisses, à l’écart de tout, on n’y voyait jamais personne. Jusqu’à ce jour d’été.

C’était un de ces jours où ma mère devait laver les affaires de toute la famille. Mon père était parti très tôt dans la montagne pour rassembler nos chèvres. Il faisait chaud. Je venais d’avoir cinq ans. Ma mère avait demandé à ma sœur Catheline de rassembler le linge dans deux grands sacs. Elle avait chargé le plus lourd sur une épaule, la grosse bassine et le battoir sur l’autre, tandis que ma sœur portait l’autre sac.

J’aimais bien quand on descendait à la rivière. Ce n’était pas très loin et le chemin était facile pour mes petites jambes. Quand on arrivait à la rive, je m’amusais à lancer des bouts de bois et à les regarder s’éloigner en bondissant dans les remous. Et puis, ce jour-là, il faisait tellement beau que Continuer la lecture de Par la rivière 

Bonjour, Philippines ! Chap.11 : Les cinq mille dollars de Ratinet

Voici le chapitre 11 de Bonjour, Philippines ! Si vous voulez lire et relire les chapitres précédents, cliquez dessus (ci-dessous !)

Chapitre 1- Un ptérodactyle sur fond d’azur

Chapitre 2 – Des méfaits de l’air conditionné

Chapitre 3 – Mitraillette, champagne et taille-crayons

Chapitre 4- Un soir au Monte-Carlo

Chapitre 5 – La fièvre monte à Mindanao

Chapitre 6 – Retour à Manille

Chapitre 7- Un diner à O.K. Corral

Chapitre 8 – Douglas et moi

Chapitre 9 – Retour au Chalet

Chapitre 10 -Ananas, exocet et noix de cocos

Il m’a fallu quitter le paradis des plages de Mindanao car je n’avais plus rien à y faire. Grâce à l’efficacité des jeunes filles que Placido avait placées sous son affectueuse autorité, le dépouillement de l’enquête de transport se déroulait tranquillement.

Me voici donc à nouveau dans le purgatoire de Manille pour m’occuper maintenant de l’étude économique proprement dite. Je dois, entre autres choses, me poser des questions du genre de celles-ci : pour les dix, quinze et vingt prochaines années, quelle sera la croissance démographique de l’île, combien y aura-t-il de voitures, de camions, d’autocars, de tonnes d’ananas, de mètres cubes de noix de coco…? Mais, si je veux avancer, je dois éviter de me poser des questions comme : Continuer la lecture de Bonjour, Philippines ! Chap.11 : Les cinq mille dollars de Ratinet 

La Guerre des Mouches (Critique aisée n°74)

Critique aisée n°74

La Guerre des Mouches
1938-Jacques Spitz
Editions Ombres
151 pages

C’est il y a plus de trente ans que j’ai lu ce petit bouquin pour la première fois. C’était probablement en vacances, peut-être en week-end, certainement chez des amis. Je l’avais sûrement trouvé sur une étagère poussiéreuse, dans un couloir sombre, bien rangé au milieu d’autres livres bon marché. Son titre sans équivoque  et l’illustration naïve de sa page de couverture laissaient présager un roman populaire de simple terreur, écrit au premier degré pour faire frissonner les militaires et les bonnes d’enfants. Il se distinguait dans son environnement peu attractif,  debout entre plusieurs volumes des  aventures du Commissaire San Antonio et une collection des exploits de Son Altesse Sérénissime le Prince Malko  (oui, je l’avoue enfin, Continuer la lecture de La Guerre des Mouches (Critique aisée n°74)