Archives mensuelles : mars 2016

Le parc à jeux

A l’intérieur de l’enclos, il y a bien une centaine d’enfants et presque autant de parents, grands-parents, baby sitteuses et bonnes du quartier. Selon l’âge et le tempérament des gamins, on les trouve accrochés à des passerelles de bois, agrippés à des Tours Eiffel de cordes entrelacées ou suspendus à des tyroliennes sécurisées. Ou alors, ils glissent dans des tubes inclinés, ils courent sur des cylindres brillants ou ils chevauchent des éléphants à ressort. D’autres sont simplement assis par terre et parmi ceux-là, certains sont en train de s’appliquer mutuellement un shampooing au sable. Il y en a toujours un ou deux qui  pleurent, immobiles au milieu de l’agitation, la bouche largement ouverte dans un grand cri silencieux, l’index accroché à la mâchoire inférieure, comme pour l’ouvrir encore davantage.

Parmi ceux qui les surveillent, il y a une jeune femme Continuer la lecture de Le parc à jeux 

Vous ne vous intéressez pas à l’histoire antique ?

Se pourrait-il en effet que l’on soit assez borné, assez indifférent pour refuser de s’intéresser à la question de savoir comment et grâce à quel gouvernement l’Etat romain a pu, chose sans précédent, étendre sa domination à presque toute la terre habitée et cela en moins de cinquante-trois ans ?
Polybe (208 – 126 avant JC)
Général, homme d’état et historien grec.
Histoire universelle – Livre premier

Sari

Je sais bien qu’il se passe des choses graves partout dans le monde, et particulièrement dans notre pays. Je sais bien que la mort d’un chien n’est rien dans le maelström dans lequel nous nous trouvons. Je sais bien que des êtres chers sont malades, que certains sont éloignés, que d’autres sont indifférents. Mais je sais aussi qu’il faut parfois ouvrir les portes de l’émotion pour des pas grand chose. Ça soulage. Alors, parce que les lecteurs de ce journal ne se recrutent que parmi les amis et les parents, j’ouvre.

Sari est morte aujourd’hui vers treize heures. Elle allait avoir quinze ans, ce qui est un très bel âge pour un Labrador.
Je ressens un besoin urgent de lui rendre hommage, de la remercier pour ces années partagées de campagne et de plage, de balades et de siestes, de promenade-pipi et de soirées télévision. Là, tout de suite, comme ça, je n’ai rien trouvé de mieux que de publier à nouveau ce texte que j’avais écrit il y a deux ans. Je n’ai rien à y changer. Ce sera sa notice nécrologique. Donc voici :
Sari. 

J’ai l’habitude de dire que mon chien est sourd et d’ajouter finement qu’en plus, il est muet: « Mon chien est sourd et muet ».
En général, les gens Continuer la lecture de Sari 

César est fatigué

César a cinquante-six ans et il est fatigué.

Des années de manœuvres politiques, des années de guerres extérieures suivies d’années de guerre civile, tant de difficultés dressées devant lui depuis si longtemps, tant d’oppositions stériles mues par des intérêts particuliers, tant d’ignorance et d’hypocrisie, tant de bêtise et de mesquinerie, de lâchetés, de trahisons… De tout cela, César est fatigué.

Depuis quelques mois, la nuit, quand ils sont couchés tous les deux côte à côte, Calpurnia ose lui parler. Dans la lueur tremblante de la lampe, elle lui dit doucement qu’il a eu bien assez d’aventures, de blessures, de chevauchées, de femmes, qu’il est maintenant couvert d’argent, de puissance et de gloire. Elle lui dit qu’il serait temps qu’il s’arrête, que sa chance va tourner, que les augures qu’elle consulte chaque jour sont mauvais. Elle lui dit Continuer la lecture de César est fatigué 

Au sommet

Morceau choisi

…J’éprouvais un sentiment de fatigue et d’effroi à sentir que tout ce temps si long non seulement avait, sans une interruption, été vécu, pensé, secrété par moi, qu’il était ma vie, qu’il était moi-même, mais encore que j’avais à toute minute à le maintenir attaché à moi, qu’il me supportait, moi, juché à son sommet vertigineux, que je ne pouvais me mouvoir sans le déplacer comme je le pouvais avec lui. La date à laquelle j’entendais le bruit de la sonnette du jardin de Combray, si distant et pourtant intérieur, était un point de repère dans cette dimension énorme que je ne me savais pas avoir. J’avais le vertige de voir au-dessous de moi, en moi pourtant, comme si j’avais des lieues de hauteur, tant d’années.

Marcel Proust
Le temps retrouvé

 

¿ TAVUSSA ? (6)

1946

Si les pays européens parvenaient à s’unir, leur trois cents ou quatre cents millions d’habitants connaitraient par le fruit d’un commun héritage une prospérité, une gloire, un bonheur qu’aucune borne, aucune frontière ne limiteraient. Il nous faut ériger quelque chose comme les Etats Unis d’Europe. (Winston Churchill- Zurich-1946)

2016

The English ?……Let them go !

 

 

Bob Hope 4

Bob Hope a été un comique extrêmement populaire aux USA. Né en 1903, il est mort à l’âge de 100 ans et deux mois. Ses plaisanteries sont restées célèbres.Hope
Il a reçu la médaille d’or du Congres pour son action de soutien des armées pendant la deuxième guerre mondiale, la guerre de Corée et la guerre du Vietnam.
Le jour de la cérémonie, il déclara :

« Je me sens très humble, mais je crois que j’ai assez de force de caractère pour lutter contre ça. »

CONGRESSIONAL GOLD MEDAL
‘I feel very humble, but I think I have the strength of character to fight it.’