Archives de catégorie : News

Rendez-vous à cinq heures avec Anne Hidalgo

La page de 16h47 est ouverte…

Foutez leur la paix !

Bon ! Il y avait longtemps que je ne m’étais pas adressé à Anne Hidalgo. Il faut dire que ces derniers temps, elle était plutôt difficile à joindre, totalement disparue des écrans radars et télévisuels. 


Mais, maintenant que les élections présidentielles lui ont confirmé qu’elle est encore moins populaire chez les Parisiens que chez les Français dans leur ensemble, peut-être sera-t-elle disposée à écouter les conseils que je voudrais lui donner. Alors voilà :

Anne, ma chère Anne,  Continuer la lecture de Rendez-vous à cinq heures avec Anne Hidalgo

Dernière heure : le scrutin à deux roues

Aux dernières municipales, Anne Hidalgo n’avait été élue maire de Paris qu’avec 225.000 voix sur 1.300.000 inscrits. (On doit cette  anomalie à la loi dite PLM qui avait été taillée sur mesure par François Mitterrand en 1982 à l’attention de Gaston Deferre, mais dont nous supportons encore les effets quarante ans plus tard.) Dans la ville dont elle est encore maire et qu’elle s’obstine à reconfigurer à son propre goût, elle n’a obtenu aux présidentielles où elle représentait le P.S. que 22.901 voix, soit dix fois moins qu’aux municipales. 

Selon les derniers comptages, cela représente à peu près le nombre de cyclistes empruntant les jours de beaux temps la rue de Rivoli et le boulevard Sébastopol.

On se perd en conjectures pour savoir si la claque Continuer la lecture de Dernière heure : le scrutin à deux roues

Dernière heure : La gauche est-elle soluble dans l’extrême gauche ?

EELV, PC, PS, NPA et LFI ne sont d’accord sur rien. Ils ne sont pas d’accord sur le nucléaire, pas d’accord sur l’Europe, sur Poutine, sur la retraite, sur les religions, sur la constitution, sur rien. 

Pourtant, pour continuer à exister — encore un instant, monsieur le bourreau — les quatre premiers n’aspirent qu’à une chose : passer des alliances avec le cinquième. 

Compte tenu des personnalités en présence, comment, le NPA mis à part, ces partis microscopiques peuvent-ils penser survivre dans une alliance avec le trotskisme de convenance de l’impulsif, du coléreux, de l’autoritaire, de l’admirateur de Poutine, de Chavez et de Maduro mais aussi du talentueux monsieur Mélenchon. Ils vont tout simplement exploser et s’y dissoudre.  Continuer la lecture de Dernière heure : La gauche est-elle soluble dans l’extrême gauche ?

Dernière heure : parlons d’autre chose

Finies, les élections ! Emmanuel Macron largement réélu à la présidence de la République  (58,54 %).
En attendant les législatives où chacun va pouvoir s’en donner à coeur joie, on va pouvoir parler d’autres choses… 
De l’Ukraine par exemple, où Vladimir poursuit son oeuvre de nettoyage par le vide. Mais aujourd’hui, j’aimerais vous parler de nos amis allemands :

L’ancien chancelier, Gerhard Schröder, pour commencer :

« En 2022, il est nommé président du conseil d’administration de Gazprom.
À la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie en 2022, il refuse de démissionner de son poste et demande une modération dans les sanctions.
II perçoit 850 000 euros par an de Rosneft et Nord Stream. » (Extrait de Wikipedia)

Et maintenant le Chancelier actuel, Olaf Scholz :

« Scholz affirme qu’un embargo européen sur le gaz russe ne  ‘mettrait pas fin à la guerre’. (Du jour au lendemain, non. Probablement pas…)
L’Allemagne est donc de plus en plus accusée de manquer d’allant dans l’adoption de sanctions contre la Russie. Il y a le gaz dont elle ne veut pas couper l’arrivée, bien sûr, mais il y aussi plus discret et non moins révélateur : le gel des avoirs des oligarques pro-Poutine. Dans un document interne Continuer la lecture de Dernière heure : parlons d’autre chose

Dernière heure : l’autre côté de la Force

Dernière heure : l’autre côté de la Force

Les sondages sont ce qu’ils sont, et tout ce qu’ils peuvent montrer aujourd’hui, c’est que l’écart des intentions de vote entre les deux candidats est étroit, dans la marge d’erreur de ce genre d’exercice statistique. S’y fier serait une folie.

Vous qui allez voter pour Marine Le Pen par sincère conviction, ne lisez pas cette tribune. Vous y perdriez votre temps : elle ne saurait vous faire changer d’avis ni même seulement vous faire hésiter.

Bon, maintenant que nous sommes entre nous, prenez quelques minutes (exactement 4 minutes et 30 secondes)  pour lire ce qui suit.

Par conviction politique, ou par antipathie pour le président actuel, ou peut-être Continuer la lecture de Dernière heure : l’autre côté de la Force

Rendez-vous à cinq heures : Étonnant, non ?

La page de 16h47 est ouverte…

Étonnant, non ? 

Pour se protéger de l’agressivité des Russes, la Suède et la Finlande, farouchement neutres depuis toujours, veulent entrer d’urgence dans l’OTAN. 

Marine Le Pen veut que la France quitte l’OTAN. 

Les crimes de guerre de l’armée russe découverts en grand nombre par les enquêteurs internationaux en Ukraine ressemblent de plus en plus à ceux qui avaient été constatés en Syrie.

Marine Le Pen refuse de condamner les crimes de guerre de Continuer la lecture de Rendez-vous à cinq heures : Étonnant, non ?

Dernière heure : arithmétique du grand frisson

Dernière heure : arithmétique du grand frisson 

Prenez quelques minutes pour examiner le tableau ci-dessous. Je l’ai construit à partir des résultats quasi-définitifs qui était connus le 11 avril vers 11 heures du matin, résultats peut-être encore entachés d’une certaine incertitude, mais ça ne change rien au résultat.

Le tableau est simple à comprendre : il est la traduction en pourcentages du report des voix des différents électeurs soit vers les deux candidats restant en lice au 2nd tour soit vers l’abstention.

Par exemple, M.Le Pen obtiendrait 75% des votes exprimés pour E. Zemmour au 1er tour, c’est à dire 7,2×75%= 5,40. Les hypothèses de report que j’ai adoptées sont exposées dans la dernière colonne de droite. Vous avez pigé ?  Continuer la lecture de Dernière heure : arithmétique du grand frisson

Rendez-vous à cinq heures : changement de programme

La page de 16h47 est ouverte…

Changement de programme

Pour notre rendez-vous à cinq heures presque quotidien, j’avais préparé un bel article sur l’abstention puisque, jusqu’à hier matin, c’était le sujet qui préoccupait le microcosme libéral et jacobin dont je crois faire partie. Il commençait très fort avec ces mots : 

Tous pourris !  

Tandis que Marine Le Pen, déguisée en ménagère de plus de cinquante ans, mène sa campagne à coup de vidéos de petits chats, tandis que la Continuer la lecture de Rendez-vous à cinq heures : changement de programme