Archives de catégorie : Photographies

Rendez-vous à cinq heures : Jim fait le pont (2)

La page de 16h47 est ouverte…

Construire un pont, quelle bonne idée !
par Jim

Sidney Harbour Bridge

 

Sidney est loin de chez nous, en Australie, mais sans y avoir mis les pieds beaucoup connaissent au moins la vue de son pont et de son opéra. En France, il est fort à parier que le nom Sidney, pour les plus de 50 ans en tout cas, est surtout associé à Bechet, Sidney Bechet, un grand jazzman américain contemporain de Louis Armstrong qui s’est établi en France après la guerre pour ne plus la quitter. Elle lui a inspiré des mélodies inoubliables, “Les Oignons“, “Dans les rues d’Antibes“, et surtout des slows langoureux comme “Petite Fleur“ et “Si tu vois ma Mère“ que ceux qui ont dansé joue contre joue sur ces mélodies ont connu là les meilleurs moments de leur jeunesse. Woody Allen ne s’y est pas trompé en choisissant l’enregistrement de “Si tu vois ma Mère“ joué par  Sidney Bechet avec l’orchestre de Claude Luter comme musique d’accompagnement pour la longue introduction de son film “Midnight in Paris“. Mais à part ça, Sidney et ses très vastes alentours valent le déplacement.

Le JDC joindra certainement le lien pour voir et revoir ce fantastique moment de cinéma, Midnight in Paris, qui vous fera encore plus aimé Paris et ses nombreux ponts. Merci JDC !

Il n’y a pas de quoi. 

Bientôt publié
Demain, 07:47 Sémantique
Demain, 16:47 Dernière heure : un éditeur accepte Le Cujas ! (Suite)
19 Sep, 07:47 Sacrée soirée (12)
19 Sep, 16:47 Rendez-vous à cinq heures : Christian Bonnet, Ministre de l’Intérieur
20 Sep, 07:47 Tableau 364

Rendez-vous à cinq heures : Jim fait le pont (1)

La page de 16h47 est ouverte…

Construire un pont, quelle bonne idée !
par Jim

Construire un pont d’une rive à l’autre d’une rivière ou d’un précipice, c’est une bonne idée. Réfléchir à l’idée d’un pont pour passer dans l’au-delà, pourquoi pas. Chercher à établir un pont avec un autre, ennemi ou pas, pour trouver un accord, ça c’est aussi une bonne idée. Mais démolir ou couper les ponts, c’est une idiotie. Les ponts sont utiles et nécessaires, en plus ils sont souvent beaux, de véritables ouvrages d’art, grands ou petits.

Comme des milliers d’autres en France, petit pont de campagne quelque part dans le Morvan. Continuer la lecture de Rendez-vous à cinq heures : Jim fait le pont (1)

Photos souvenirs – 6

Lorenzo poursuit son pèlerinage des bistrots évocateurs de souvenirs

Ce n’est ni à la lignée royale ni à l’alcool que me fait penser cette enseigne mais au quai Bourbon sur l’île Saint Louis. Ah, l’Ile Saint Louis, en voilà un voyage à faire absolument ! En guise d’introduction, il faut lire les ouvrages des auteurs qui en ont le mieux parlé et qui sont tous américains : Henry Miller (Lettres à Emil), John Dos Passos (La Belle Vie), Gertrud Stein (Paris, France), Janet Flanner (Chroniques d’une américaine à Paris), et surtout Ernest Hemingway dont l’émouvant Paris est une Fête est pour moi le Continuer la lecture de Photos souvenirs – 6

Photos souvenirs – 5


Lorenzo poursuit son pèlerinage des bistrots évocateurs de souvenirs

Cinq lignes pour raconter Ma Venise, c’est insuffisant et même désobligeant. Je la connais, elle va se vexer. L’Auberge de Venise est un banal café parisien qui ne m’évoque ni Venise ni l’Italie mais qui, par chance, était jadis Le Dingo Bar, un lieu de rencontre de la Génération Perdue. «  The Must Be the Place », le livre de souvenirs écrit par Jimmy, le barman, n’a jamais été traduit en français et c’est bien dommage.

Extraits de Wikipédia : Le Dingo Bar, aujourd’hui Auberge de Venise, fut Continuer la lecture de Photos souvenirs – 5