Tous les articles par Philippe

Les petits bruits du matin calme

Eh bien, on peut dire que j’aurais commencé ce premier jour de l’année comme je l’ai fait pour beaucoup d’autres ces temps-ci : au Luxembourg, assis sur une chaise froide de la République, le dos tourné au Sénat, face au grand bassin, avec la coupole de l’Observatoire qui se découpe au loin sur le ciel aujourd’hui bleu léger et le soleil de trois -quarts qui me chauffe la joue et la cuisse gauches. Cette cuisse, je l’ai croisée sur la droite, ce qui me donne un air élégant dont la touche finale est apportée par l’iPad qui est installé dessus. Le gobelet en carton que j’ai posé sur la chaise voisine et qui contient encore un fond de café froid justifierait en cas de besoin aux yeux d’un gardien trop zélé le port anarchique du masque chirurgical sous le menton.

Comme chaque matin en m’installant ici, j’avais l’intention de produire quelques lignes, une dizaine, pour le Cujas, mais « Ah ouat ! » comme disait le Boubouroche de Courteline, j’ai bien le temps. Le chapitre 9 est Continuer la lecture de Les petits bruits du matin calme

The Donald is not that bad !

Hier, 19 janvier 2021, c’était le dernier des derniers jours les plus chaotiques du règne de Donald Trump. Dans quelques heures, son successeur sera ‘inauguré’ et nous saurons si, cette fois-ci, la Garde Nationale, la Police du Capitol, la Police de Washington, le FBI et l’Armée du Salut, mieux avertis par les cacardements des oies, auront réussi à éviter que le Capitol de Washington ne soit envahi par Les Barbares, comme failli l’être celui de Rome par Les Gaulois.

L’article d’aujourd’hui est une ré-édition : il avait été publié pour la première fois le 11 janvier 2017, neuf jours avant la prise de fonction de Donald Trump comme 45ème président des Etats Unis d’Amérique. Je viens de le relire et, après toutes les âneries et prévisions ratées que j’ai pu faire ces derniers temps en matière politique, ça me fait assez plaisir de le re-publier, tel quel, aujourd’hui. C’est mon blog après tout ! 

 

The Donald is not that bad !

11 Janvier 2017

Vous n’avez pas remarqué ?

Ces temps-ci, quand la conversation s’en vient, inévitablement, sur Le Donald, Donald Trump, il semble de bon ton, normal, malin et même recommandé de prendre un air finaud, ou sage, ou débonnaire, ou énigmatique et de dire : Continuer la lecture de The Donald is not that bad !

Rendez-vous à cinq heures sur Netflix

 

NETFLIX

En  vue du prochain confinement, puis-je vous faire part de mon avis sur quelques programmes Netflix ? Ça pourrait vous être utile.

A voix haute
un documentaire sur l’éloquence qui fait bien plaisir

Lupin
à part quelques splendides images du Louvre , totalement cliché et humour laborieux

Fran Lebowitz
séduisant au départ, mais vite lassant Continuer la lecture de Rendez-vous à cinq heures sur Netflix

Rendez-vous à cinq heures : rien

La page de 16h47 est ouverte…*

Aujourd’hui : rien !

Ça fait drôle, non ?  

Bon, alors je vais quand même vous donner de quoi réfléchir. Voici un petit morceau de Robert Graves que j’avais déjà reproduit il y a presque six ans.

Les bons et les méchants

La plupart des hommes ne sont ni vertueux ni mauvais, ni bons ni méchants. Ils sont un peu de ceci et un peu de cela et ne sont rien de ceci ou cela très longtemps : indignes médiocrités.

Mais quelques hommes restent toujours fidèles à un caractère extrême : ce sont les hommes qui laissent la plus forte marque dans l’histoire, et je les classerai en quatre catégories.

D’abord, il y a les scélérats au cœur de pierre, dont Macro, le commandant des gardes sous Tibère et Continuer la lecture de Rendez-vous à cinq heures : rien

Le mécanisme d’Anticythère -Chapitre 14-2 – The Nicholas Barbon Insurance Company

Chapitre 14-2 – The Nicholas Barbon Insurance Company
Janvier 1904

4-5 : Demande d’instructions
Compte tenu de ce que nous avons exposé au paragraphe 4-2-3 ci-dessus et dans notre annexe A, nous demandons des instructions quant à la suite à donner à nos investigations et plus particulièrement sur les questions suivantes :
-Devons-nous poursuivre notre enquête relative à l’éventuelle implication des époux Agrafiotis dans cet incendie criminel ?
-Devons-nous faire part de nos soupçons ou de nos conclusions à la police d’Athènes ?
Fait à Athènes, le 17 janvier 1904

Chapitre 14-1 – The Nicholas Barbon Insurance Company

Télégramme
22 janvier 1904 – 11h52
Destinataire : Jeremy Harding – Megali Britannia Hotel – Athènes
Expéditeur : Nicolas Barbon Group Insurance – Londres
Message :

REÇU RAPPORT SUR SINISTRE GRANTHAM – STOP – NE BOUGEZ PLUS  – STOP –  NE FAITES RIEN – STOP – ABSOLUMENT RIEN – STOP – GARANTIE DE LA COMPAGNIE DÉGAGÉE SI INCENDIAIRES DEMEURENT INCONNUS – STOP – AU CONTRAIRE GARANTIE ENGAGÉE SI INCENDIAIRES SONT DOMESTIQUES CAR SOUS RESPONSABILITE GRANTHAM – STOP – VOUS PIGEZ ? – STOP – BOUGRE D’ANDOUILLE – STOP – STOPPEZ TOUT – STOP – NE PARLEZ PLUS A PERSONNE – STOP –  TAISEZ-VOUS – STOP –  RENTREZ LONDRES PAR Continuer la lecture de Le mécanisme d’Anticythère -Chapitre 14-2 – The Nicholas Barbon Insurance Company

Dernière heure : Les oies du Capitole

Dernière heure : Les oies du Capitole
Dimanche 17 janvier
À Rome, il y a 24 siècles, les Barbares tentèrent d’envahir le Capitole par surprise. Mais les oies, stupides volatils à l’ouïe fine, avertirent la garde de l’approche des Gaulois (car les barbares à cette époque, c’était nous ).

Il semble qu’à Washington, les oies du Capitol soient mieux entendues ces jours-ci qu’elles ne l’ont été au début du mois de janvier (à moins qu’à cette époque, elles n’aient été entendues mais pas écoutées ou ignorées). Il sera intéressant, plus tard, de connaître les véritables raisons qui ont amené à cette invraisemblable absence de protection du Capitole le 6 janvier dernier. Si on ne peut être certain que ses conclusions soient rendues publiques, on peut être sûr que l’enquête en cours sera menée à bien. 

Les oies d’aujourd’hui cacardent de façon alarmante, vraiment Continuer la lecture de Dernière heure : Les oies du Capitole