Dernière heure : On a marché sur la Lune ; on marche sur la tête

Dernière heure : Il y a 50 ans, on a marché sur la Lune ; aujourd’hui on marche sur la tête ; mais vers quoi ?Samedi 20 juillet

Quelques évènements de 1969

Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale
Convention de Vienne sur le droit des traités
Premiers pas sur la Lune pour Neil Armstrong et Buzz Aldrin
Doctrine Nixon sur le désengagement américain progressif au Viet Nam
Festival de Woodstock
Négociations SALT entre USA et Union soviétique
Achèvement de ma 27ème année

Quelques évènements de 2019

Investiture de Jair Bolsonaro au Brésil
Attentat Taliban contre l’armée afghane, 100 morts
Retraits successifs des USA puis de la Russie du traité sur les forces nucléaires
Elections législatives en Corée du Nord
Attentat de Christchurch en Nouvelle Zélande, 50 morts
Gilets Jaunes tous les samedis
Trump tous les jours
7.000 chantiers dans Paris tout le temps
Incendie de Notre Dame
Finale de l’Eurovision
Ma 77ème année est en cours
Et c’est pas fini !

Bientôt publié

21 Juil,  ANANAS, EXOCETS ET NOIX DE COCO !
22 Juil, Ah ! Les belles boutiques 37
23 Juil, Une vie bien remplie

Un gentleman

Quand je ne sais plus trop quoi écrire, quand par exemple je me trouve en panne d’inspiration à la terrasse de la Contrescarpe, juste en face de celle de Delmas — toujours fermée, celle-là, mais affichant une promesse de réouverture pour une date dépassée depuis plus d’un mois —, je lève les yeux de mon écran, (plus exactement de mon clavier, car je ne sais pas taper sans regarder les touches), je deviens pour un instant attentif à ce qui m’entoure et je réalise que la sono diffuse doucement cette chanson dans laquelle Jacques Dutronc affirmait qu’Arsène Lupin était le roi des voleurs pour ajouter « oui, mais c’est un gentleman« . Vous vous souvenez ?

Je n’ai rien de particulier à dire sur Arsène Lupin, sinon que le personnage  avait été très bien interprété par Robert Lamoureux dans deux ou trois films consacrés au gentleman-cambrioleur. Mais j’ai peut-être quelque chose à dire sur le « gentleman » tout court, en particulier parce que, ce matin, j’ai entendu Philippe Meyer attribuer à la sagesse populaire le dicton suivant :
« Un gentleman, c’est quelqu’un qui sait jouer de la cornemuse, mais qui s’en abstient.« ,
alors que nous devons cette définitive définition à Pierre Desproges.
En voilà un sujet de recherche : qu’est-ce qu’un gentleman ? Quelques minutes sur Google m’ont aussitôt renseigné.

Le Littré de 1880 nous dit que c’est un
 » titre que prend en Angleterre tout individu bien élevé« .

Wikipedia nous affirme que le gentleman
« se distingue notamment par son calme et son stoïcisme face aux maux qu’il ne peut éviter, ses bonnes manières et sa courtoisie envers tous ceux qu’il côtoie« .

Le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales pontifie en déclarant que c’est un
« Homme de parfaite éducation, qui fait preuve de réserve et de distinction dans ses manières ». 

Pour Auguste Nonyme,
« Un gentleman est un monsieur qui fait des choses qu’aucun gentleman ne devrait faire, mais qui les fait de la manière dont seul un gentleman pourrait les faire. »

Tandis que pour Michel Audiard,
“Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste.« 

Et pour Oscar Wilde,
“Un gentleman est quelqu’un qui ne blesse jamais les sentiments d’autrui sans le faire exprès.

Mais Marcel Achard précise que
“Le véritable gentleman est celui qui appelle toujours un chat un chat. Même lorsqu’il trébuche dessus et qu’il tombe.”

David Niven entre dans les détails en disant que :
« Un gentleman est un monsieur qui , lorsqu’il rencontre une femme entre deux âges, opte pour le moins vraisemblable. »

Alors qu’Alphonse Allais apporte une dernière touche :
“Un gentleman est un monsieur qui se sert d’une pince à sucre, même lorsqu’il est seul.”

Bientôt publié
Demain, Rencontres au musée – 1
Demain, Dernière heure : On a marché sur la Lune ; on marche sur la tête
21 Juil,  ANANAS, EXOCETS ET NOIX DE COCO !
22 Juil, Ah ! Les belles boutiques 37
23 Juil, Une vie bien remplie

Dernière heure : SI VOUS NE VOULEZ PAS VOUS ENERVER

Dernière heure : SI VOUS NE VOULEZ PAS VOUS ENERVER
Mercredi 17 juillet
Ne lisez pas le rapport de la Cour des Comptes sur les régimes spéciaux de retraite.
De la SNCF à la RATP en passant par EDF.
On part en retraite en moyenne à 55.7 ans à la RATP ou 56.9 ans à la SNCF (63 ans en moyenne pour le régime général).
Avec, en plus, des retraites beaucoup plus élevées: 3705 euros pour la RATP ou encore 2636 euros pour la SNCF et les écarts se sont creusés depuis 10 ans.
Sans parler des avantages en nature.
Et en plus, ils font grève…
Ça rend dingue.

Extrait de l’excellente lettre quotidienne d’information de ce jour de TTSO (Time To Sign Out)

Bientôt publié

18 Juil, 7 h 47 min Tableau 261
19 Juil, 7 h 47 min Un gentleman
20 Juil, 7 h 47 min Rencontres au musée – 1
21 Juil, 7 h 47 min ANANAS, EXOCETS ET NOIX DE COCO !

Sur le boulevard Arago – Post it n°26

Il fait bon dans le sous-bois du Boulevard Arago et ce n’est que par endroits que le soleil parvient à traverser le nuage de feuilles que les marronniers déroulent jusqu’à la clairière de la place Denfert-Rochereau. Le rempart de la maison d’arrêt et le mur des Sœurs de Saint Joseph encadrent la chaussée déserte qui monte silencieusement entre deux trottoirs ombragés vers le point de fuite où veille encore le grand lion de Belfort.
En cette fin de matinée de printemps, pas un souffle de vent ne fait bruisser les branches, pas une auto ne ronronne, pas une moto ne rugit, pas un vieillard ne tousse, pas un enfant ne crie. Les avions sont trop haut pour exister et les cloches ne sonneront pas avant midi. Même les stupides pigeons se sont tus. Nous non plus, nous ne disons rien. On entend juste le bruit de nos pas. C’est dimanche. Passé la rue Continuer la lecture de Sur le boulevard Arago – Post it n°26 

BONJOUR, PHILIPPINES ! – 9 – RETOUR AU CHALET

CHAPITRE 9 – RETOUR AU CHALET

Où notre héros joue aux quilles / de la rancune tenace des taxis / Gérard et Ratinet montent en avion / de l’importance de la côte de bœuf dans les travaux routiers / retour au Chalet

***

Après ces sensations exaltantes de chef de guerre vécues au clair de lune dans la jungle philippine, je suis rentré une nouvelle fois à Manille. J’y ai repris mes habitudes : les petits déjeuners somptueux au bord de la piscine, la douce et calme efficacité de Cora, maitresse du bureau, les restaurants-casinos clandestins, le squash britannique, le bowling à ramasseurs de quilles. Et Ratinet. Mais je ne le vois plus que très peu. Il paraît définitivement ailleurs. Il ne vient que de temps Continuer la lecture de BONJOUR, PHILIPPINES ! – 9 – RETOUR AU CHALET